VETEMENT DE TOUS LES POSSIBLES

Publié par Jessy JSY le

On s'interroge sur le vêtement, son rapport avec le corps et sa longévité.

 

OBSOLESCENCE 

Aujourd'hui on tend à normaliser la silhouette et à la catégoriser alors que le corps change et les morphologies sont diverses. Les vêtements proposés en magasin sont figés et l'on est contraint de choisir mainte et mainte fois un habit qui nous vas et qui nous plait sans avoir la garantie de sa pérennité.

C'est cette limite du vêtement et son obsolescence trop rapide que l'on veut dépasser afin d'élever le vêtement à un niveau supérieure. La dimension oversize apparait comme vêtement de tous les possibles et devient très vite notre base de travail.

 

ADAPTABILITÉ

Proposant une nouvelle forme de liberté le vêtement surdimentionné est capable de contenir toutes les silhouettes possibles et par des systèmes de resserrer, permet de s'adapter au corps selon les besoins.

 

LIBERTÉ

Le vêtement permet de laisser l'espace nécessaire au développement et à la création sans venir nous perturber. Indéfiniment modulable, l'oversize évolue à notre rythme et s'inscrit dans un rapport particulier avec l'espace en créant un espace libéré de toute contrainte.

La coupe se modifie selon les envies et/ou selon les changements corporels, on s'attache à la pièce rallongeant la longévité du vêtement et créant un nouveau rapport au temps. Le vêtement évolue ainsi avec le temps et il n'est pas soumis à la notion de mode ou de tendance.

 

CREATION

La ligne de vêtement se caractérise donc par des pièces amples où sont disposés différents systèmes  afin de modifier la silhouette du vêtement. Scratch, velcro, élastique, fermeture à glissière, bord côté, tous ces dispositifs se combinent entre eux pour une multitude de possibilité et de variante de la coupe du vêtement. De cette base on peut aisément modifier la coupe initiale à l'infinie.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés